VILLE CLOSE entrée ville close PORT OUVERT

Accueil            Histoire           Port de pêche          Port de commerce           Port de plaisance            Evènements         Partenaires et amis         Petites annonces           Contact                             

permis bateau        permis mer       permis fluvial        CRR        tarifs permis bateau


BELEML'activité commerciale du port de Concarneau est en sommeil depuis plusieurs années. Les derniers navires marchands à faire escale étaient des pétroliers ravitaillant le dépôt de carburant en gazole pêche, et des navires citernes chargeant des graisses animales livrées par  la société SARIA, entreprise de valorisation de la biomasse.
Compte tenu des limites d'accès au port interdisant l'entrée de navires de tonnage suffisant, le manque de facilités d'accès routiers, la proximité des ports de Lorient et Brest, il est peu probable que le trafic commercial se développe. Mais une politique ambitieuse  du concessionnaire pourrait séduire quelques "tour operator" pour des escales de navires de croisière  haut de gamme. Sans parler de la ville close, du musée de la pêche, du laboratoire de biologie marine, la région ne manque pas de sites remarquables susceptibles d'intéresser une clientèle touristique exigeante, tels le chateau de Keriolet, Pont Aven, Locronan, Quimper.  Le linéaire de quai disponible, avec des profondeurs de souille supérieures à 5 mètres  permet d'envisager l'accueil de navires de grande plaisance, avec l'assurance de trouver des entreprises de services et d'entretien performantes et efficaces.  ARRIERE PORT

La diminution des flotilles de pêche affecte les entreprises de construction et réparation navales, qui doivent trouver des marchés sur de nouveaux secteurs comme l'offshore, les navires à passagers. Les chantiers Piriou arrivent à innover et diversifier leur activité, venant de livrer récemment un sablier de 85 mètres pour la société CETRA, en signant un contrat d'entretien pour des remorqueurs algériens, et s'implantant au Nigeria, à l'ile Maurive et au Vietnam. 
L’Interprofession du Port de Concarneau (I.P.C)  représente  les intérêts d'une cinquantaine d'entreprises participant à l'activité réparation navale pour un millier d'emplois directs.  La S.E.M.CAR, Société d'Exploitation de Moyens de Carénage, gère les outils de carénage : Slipway  pouvant hisser 6 bateaux de 35 m de long et d'un poids de 400 Tonnes, élévateur pouvant monter des bateaux jusqu'à 95 m de long et pesant  2000 Tonnes, cale sèche de 130 m de long et 27 de large.